C’est quoi WordPress ?

WordPress a vu le jour en 2003 grâce à un Texan, Matt Mullenweg, âgé à ce moment là de seulement 20 ans.

Il est le propriétaire du CMS et le PDG de la société Automattic et qui a initialement forké (c’est-à-dire dupliquer) un projet qui s’appelait « b2/cafelog », développé par Michel Valdrighi en 2001, projet à l’époque également en open source.

Il s’agissait d’une plateforme de blogs ou chacun pouvait faire une page internet.

WordPress fête cette année ses 18 ans et après 41 versions est disponible en version 5.8

Partager!

Temps de lecture : 6 minutes

1. Qu’est-ce que WordPress ?

WordPress est un CMS : Content Management System, écrit en php et qui utilise une base de données SQL.

C’est une plateforme de création de site web gratuite et open source, permettant de publier et de gérer des contenus, différents types de publications, en gérant l’ensemble d’un site Internet.

Sa popularité est dû à son interface simple, le rendant accessible sans pour autant avoir besoin de savoir coder ou comprendre des langages. WordPress est la solution la plus simple et la plus puissante en termes de création de blog ou de site web.

2.WordPress en chiffres

2.1. Statistiques W3Techs

2021 continue sous de bons hospices pour WordPress.
Selon W3Techs,  il continue sa course en solo avec plus de 40 % de parts de marché de tous les sites mondiaux et révèle sa suprématie notamment devant les sites non CMS.

Le téléchargement de sa dernière version donne le tournis :

Compteur de téléchargement

2.2. L’évolution de WordPress

WordPress déploie le 20 Juillet 2021 sa nouvelle version : WordPress 5.8, « Tatum » en hommage au pianiste de jazz Art : Tatum. Après Esperenza version de WordPress 5.7 en mars dernier, cette nouvelle mouture déploie de nouvelles améliorations et fonctionnalités

L’arrivée du Full Site Editing, la nouvelle expérience de gestion de site

” WordPress 5.8 est une version particulière, car elle contient les premières briques de l’édition complète de site, une fonctionnalité connue en anglais sous le nom de « FSE » pour « Full Site Editing » (….), dont l’arrivée dans WordPress sera répartie entre les versions 5.8 et 5.9 de WP, comme l’explique la version française de l’éditeur.

En gros voilà les améliorations apportées :

  • un fichier theme.json ,
  • un nouveau répertoire de modèles,
  • un nouvel éditeur de widgets ,
  • l’accès à l’éditeur de blocs depuis l’écran des widgets,
  • des améliorations relatives au chargement des styles CSS
  • un nouveau champ d’en-tête
  • des améliorations apportées à l’écran de Santé du site,
  • de nouvelles compositions de blocs pour les thèmes natifs, en attendant le prochain thème Twenty Twenty-Two prévu lors du lancement de WordPress 5.9 prévu en fin d’année,
  • la fin de la prise en charge d’Internet Explorer 11.
  • La prise en charge des médias au format WebP !

Il est désormais possible de ne pas switcher le nouvel éditeur de widgets intégré dans WordPress 5.8, en installant l’extension Classic Widgets pour conserver l’ancienne version et des widgets non compatibles avec la version 5.8

Un nouveau bloc Duotone vous permet d’ajouter  sur vos médias, un effet bicolore comme un filtre noir et blanc.

3. Comment fonctionne WordPRess ?

3.1. Le principe du cms

Dans les premiers temps de son existence, WordPress était dédié à la conception de blogs d’articles catégorisés ce qui rendait la propagation d’informations relativement conceptuelle et agréable.
S’agissant d’un CMS, donc d’un gestionnaire de contenus, il a su se faire sa place dans la conception de site Web élaboré et puissant. Il est autant fait pour la gestion de blogs que pour la conception de petits sites d’entreprise comme de volumineux et puissants sites institutionnels.

Il s’appuit sur le principe du WYSiWYG (What You See Is What You Get). C’est un peu le même principe qu’un éditeur comme Word (Microsoft), ou tout autre éditeur de textes à la petite différence qu’il est éditable dans un article ou sur page web.

Dès son installation, il est tout à fait possible de commencer l’édition d’articles en restant sur sa fonctionnalité Blog, ou bien de passer en pages statiques et de concevoir son site internet, complémentant sa fonction d’origine, à l’aide de pages et de menus.

3.2. Le thème de WordPress

Le thème est l’une des pièces maitresses de WordPress.
Il en existe de nombreux, gratuits, customisables et intégrables en fonction des besoins de contenus et de charte graphique.

Cela dit, les thèmes gratuits sont souvent peu évolués et ne possèdent pas beaucoup de ressources ou encore de paramétrages avancés.

Il faut reconnaitre que les thèmes payants sont beaucoup plus évolués en termes de fonctionnalités, de contenus ou encore de zones de customisation.

Il vous faudra faire de nombreuses recherches sur des sites comme Themeforest où l’on trouve tout ce qui se fait de pertinent en termes de nouveautés et de fonctionnalités.

Avec ses 11000 thèmes premium, il s’agit du plus gros catalogue à disposition sur la toile.

Compter environ 50 à 100 € pour l’acquisition d’un thème abouti et ultra fonctionnel.

3.3. Les extensions de WordPress

Les extensions ou plugins sont des compléments nécessaires à la conception d’éléments non disponibles dans la version native de WordPress
Il en existe plus de 53 000 sur le site officiel.

Vous pourrez ainsi :

  • ajouter des formulaires de contact, questionnaire ;
  • Installer une sauvegarde ;
  • sécuriser le site ;
  • mettre en place une newsletter …

Il est fréquent en effet d’avoir des besoins plus poussés pour créer un site, et c’est là que le concept des plugins va prendre tout son sens.

Par exemple, vous pourriez vouloir mettre en place :

  • un site e-commerce, avec par exemple WooCommerce (qui représente plus de 50% du e-commerce mondial
  • des fonctionnalités de référencement naturel, avec par exemple Yoast SEO

Là encore, tout comme les thèmes, la plupart des extensions sont dotées d’une version gratuite, bridées, elles sont accessibles dans leur globalité moyennant quelques euros, voire parfois beaucoup, afin d’acquérir la pleine puissance de celles-ci.

Rassurez-vous de nombreuses extensions sont très pratiques dans leurs versions gratuites et rendent de nombreux services attendus.

3.4. La gestion des utilisateurs

Autre point natif de WordPress : la gestion des utilisateurs.

Vous pouvez (et devez) créer un compte pour chaque personne qui va être amenée à utiliser le site.

Certains utilisateurs peuvent avoir la totalité des droits, quant à d’autres, ils ne peuvent que se soumettre à relecture de leurs contenus avant leur publication.

Les rôles des utilisateurs sont les suivants :

  • Administrateur : Accès à toutes les fonctionnalités de l’administration WordPress
  • Editeur : Peut publier et gérer les pages ainsi que celles des autres utilisateurs
  • Auteur : Peut publier et gérer uniquement ses propres articles
  • Contributeur : Peut écrire et gérer ses propres articles mais ne
  • peut pas les publier
  • Abonné : Peut uniquement gérer son profil

4. Utiliser WordPress pour faire quoi ?

Si à l’origine on l’utilisait principalement pour réaliser des blogs, il faut reconnaître qu’aujourd’hui ses possibilités lui donnent une toute autre dimension.

Voici, notamment, ce que l’on peut faire :

  • un Blog, un Site vitrine, un E-Commerce
  • un Forum, un site de Petites Annonces
  • un Magazine en ligne
  • une Plate-forme d’échange
  • un Annuaire, un WiKi
  • un Réseau social, un Intranet

5. A quoi sert l’API REST de WordPress ?

Une API ( Application  Progamming Interface) permet de rendre disponibles les données ou les fonctionnalités d’une application existante afin que d’autres applications les utilisent.

Avec l’API REST (Representational State Transfer) de WordPress, il est tout à fait possible de créer un article sans passer par l’interface de WordPress et d’interagir avec le code directement.

Cela peut-être aussi le cas, lorsque qu’une application mobile tente d’accéder à un site web ou à sa base de sonnées, ou que vous interfacez une Google carte sur votre site…

Lorsque l’utilisateur effectue des actions, la page, elle est alors rafraichie au lieu d’en charger une nouvelle. Grâce au JavaScript (langage côté navigateur) au lieu de PHP (langage côté serveur), les interactions se font sans pour autant envoyer constamment des requêtes au serveur.

L’API fait le lien entre son interface et le noyau de WordPress que l’on appel aussi le CORE. Vous pouvez ainsi autant développer avec le code en créant un article ou une page en php, que de les interfacer avec l’administration (back office) de WordPress.

L’utilisation d’une API permet donc d’utiliser l’existant plutôt que de le re-développer.

Grâce à l’utilisation d’API individuelles, elles forment l’interface de conception permettant aux plugins et aux thèmes d’interagir avec, de modifier et d’étendre les fonctionnalités de base de WordPress .

Ils en existent beaucoup, en voici quelqu’unes souvent utilisées :

  • Database API
  • HTTP API
  • REST API
  • Rewrite API
  • Metadonnées API
  • Widgets API…

6. Les langages de WordPress

Pour fonctionner, WordPress nécessite plusieurs langages informatiques :

  • Le PHP (dernière version PHP 7.4) : c’est le moteur de WordPress, son langage de construction
  • MySQL : une base de données SQL pour stocker les contenus (options, extensions, utilisateurs…) ;
  • Le HTML : pour générer le rendu des contenus dans son navigateur ;
  • Le CSS : pour mettre en forme les contenus ;
  • Le JavaScript : pour enrichir les fonctionnalités du site.

7. Comment utiliser WordPress ?

WordPress dispose d’une grande communauté et d’outils, indispensables notamment sur 2 adresses :

WordPress.org

C’est le site officiel du CMS. On peut y télécharger la dernière version du CMS, trouver des thèmes et des extensions gratuites ( en grande quantité ), une documentation sur tout son fonctionnement , un blog, le support officiel….

WordPress.com

Ce site permet l’installation et l’hébergement bridé du CMS, plutôt accès sur son fonctionnement, cela ne permet pas d’exploiter toutes ses capacités mais donne un premier aperçu.

close
nain strategie

Vous avez un projet de conception ou de refonte ?

Inscrivez-vous et l'équipe Web-Gardeners vous contactera pour l'évaluer avec vous.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Politique de Confidentialités
QUI SOMMES-NOUS ?

L’adresse de notre site Web est : https://web-gardeners.fr

UTILISATION DES DONNÉES PERSONNELLES COLLECTÉES
COMMENTAIRES

Quand vous laissez un commentaire sur notre site web, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables.

Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse de messagerie (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

MÉDIAS

Si vous êtes un utilisateur ou une utilisatrice enregistrée et que vous téléversez des images sur le site web, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les visiteurs de votre site web peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

FORMULAIRES DE CONTACT
COOKIES

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an.

Si vous avez un compte et que vous vous connectez sur ce site, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur.

Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé.

En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

CONTENU EMBARQUÉ DEPUIS D’AUTRES SITES

Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site.

Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

STATISTIQUES ET MESURES D’AUDIENCE
UTILISATION ET TRANSMISSION DE VOS DONNÉES PERSONNELLES
DURÉES DE STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération.

Pour les utilisateurs et utilisatrices qui s’enregistrent sur notre site (si cela est possible), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les utilisateurs et utilisatrices peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur nom d’utilisateur, utilisatrice). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

LES DROITS QUE VOUS AVEZ SUR VOS DONNÉES

Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

TRANSMISSION DE VOS DONNÉES PERSONNELLES

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.

INFORMATIONS DE CONTACT
INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES
COMMENT NOUS PROTÉGEONS VOS DONNÉES
PROCÉDURES MISES EN ŒUVRE EN CAS DE FUITE DE DONNÉES
LES SERVICES TIERS QUI NOUS TRANSMETTENT DES DONNÉES
OPÉRATIONS DE MARKETING AUTOMATISÉ ET/OU DE PROFILAGE RÉALISÉES À L’AIDE DES DONNÉES PERSONNELLES
AFFICHAGE DES INFORMATIONS LIÉES AUX SECTEURS SOUMIS À DES RÉGULATIONS SPÉCIFIQUES